Michel PRAT, oblat bénédictin

Monseigneur Vladimir Ghika, dans son livre “Pensées pour la suite des jours” – page 24 Ed. Beauchesne – a écrit:
“Pour qui voit Dieu lointain le prochain ne sera jamais bien proche; pour qui ne voit pas le prochain bien proche Dieu restera bien lointain.” 

Actuellement et aussi depuis des dizaines d’années, il y a un rejet de Dieu dans la société: la plupart de nos contemporains voit Dieu lointain et il y a une montée de l’individualisme. Combien de fois voit-on des voyageurs dans le métro ou dans le train occuper plusieurs places alors qu’ils sont seuls, sans se soucier d’une éventuelle affluence dans le wagon; pour eux, le prochain ne sera jamais bien proche. Un grand nombre d’entre eux est occupé avec son portable ou autre appareil et ne se soucie pas de ses voisins. Ils sont occupés à échanger des messages avec on ne sait pas qui et pendant ce temps leur prochain leur est indifférent. De même, à propos des querelles de voisinage dans les immeubles, ceux qui sont à l’origine de nuisances sonores ont souci uniquement de leur bien-être personnel à toute heure sans se soucier de leur voisinage: ils ne s’adonnent pas à des activités pieuses qui nécessiteraient un minimum de silence, ils ne seront pas présents à la messe dominicale, ils ne rendent pas à Dieu le culte qui lui est dû.
“Lorsque l’on ne s’embarrasse plus de la préoccupation d’autrui, il est aisé de faire ce que l’on a envie de faire; du tapage aux heures qui me conviennent, occuper plusieurs places dans les transports publics pour pouvoir m’étaler à loisir, rouler en voiture à l’allure qui me plaît, voire prendre dans les étalages – ou sur l’Internet – ce qui me fait envie sans en payer le prix… Quelle importance ? Je fais ce qui me plaît, que les autres fassent de même.” (Frère Jean-Fabrice, o.c.d., “La solitude pour Dieu” page 76 – Éditions du Carmel)
L’attitude de celui qui ne voit pas le prochain bien proche, de l’individualiste est incompatible avec ces paroles: “ Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pour eux pareillement.” (Lc6,31) ou encore: “Qui n’est pas avec moi est contre moi, et qui n’amasse pas avec moi dissipe.”(Lc11,23)
A SUIVRE…

This function has been disabled for Vladimir Ghika.