Michel PRAT, oblat bénédictin

Monseigneur Vladimir Ghika, dans son livre “Pensées pour la suite des jours” – page 174 Ed. Beauchesne – a écrit: “Celui qui ne sait pas chercher Dieu partout, risque fort de ne Le reconnaître nulle part.”

Jean-Pierre Jossua (O.P.) a dit dans un livre sur l’expérience chrétienne paru en 2009: on croit en Dieu en particulier parce qu’on a vécu de bons moments avec d’autres où justement le motif de ces rencontres était de croire en Dieu: grands rassemblements inter paroissial, diocésain, national, pèlerinages, retraites, cycles de conférences, commémorations, pièces de théâtre, … Et on croit en Dieu présentement et on veut croire en Dieu à l’avenir pour continuer à vivre, pour prolonger ces bons moments. A la lumière de ces expériences, on cherchera Dieu partout pour revivre tel événement, pour trouver le bonheur.
David dit au psaume 138(139), 17: “De quel prix sont pour moi tes pensées, ô Dieu! Que la somme en est grande!” Dans le sermon sur la montagne, Jésus dit en Mt 5, 8: “Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!” ou encore en Mt 7,7: “Cherchez et vous trouverez.” La citation de David illustre la joie, le bonheur que l’on a éprouvés lors des événements passés cités plus haut. la première citation de Matthieu nous dit pourquoi on cherche Dieu et la deuxième est une invitation à ne pas nous décourager.
Toujours dans le discours sur la montagne, Jésus dit en Mt 6,33: “Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné en plus.” C’est une autre façon d’énoncer la pensée de Monseigneur ou une paraphrase de Mt 7,7. Mettez en pratique les dix commandements, mettez en pratique le réponse de Jésus à l’un des pharisiens, docteur de la Loi (Mt 22,34-40): “Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit… Tu aimeras ton prochain comme toi-même…” En faisant ainsi, on a toutes les chances de trouver Dieu partout.

A SUIVRE…

This function has been disabled for Vladimir Ghika.