Michel PRAT, oblat bénédictin

Monseigneur Vladimir Ghika, dans son livre “Pensées pour la suite des jours” – page 138 Ed. Beauchesne – a écrit: “Dans les choses de Dieu, les seuls à savoir vraiment, ce sont ceux qui aiment.”

Croire, c’est aimer. Jésus, lors de son dernier repas avec ses disciples, leur a laissé un commandement (Jn 13,34-35): “Je vous donne un commandement nouveau: vous aimer les uns les autres; comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples: si vous avez de l’amour les uns pour les autres.” Saint Jean le dit de nouveau sous une autre forme dans sa première lettre: “Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres puisque l’amour est de Dieu et que quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu; celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour;”(1 Jn 4,7-8) Donc ceux qui n’aiment pas ne savent pas, ne connaissent rien dans les choses de Dieu. Qui est Dieu ? “Dieu est lumière, en lui point de ténèbres.”(1 Jn 1,5b) ou encore “Je suis la lumière du monde. qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie.”(Jn 8,12b) ou encore “Je suis la résurrection. Qui croit en moi, même s’il meurt, vivra.”(Jn 11,25) Dieu est la lumière qui conduit à la vie. Donc pourquoi aimer Dieu ? Pour avoir la vie. Le Christ par sa venue opère la séparation entre la lumière et les ténèbres. Comment aimer Dieu ? en aimant son frère. “Celui qui prétend être dans la lumière tout en haïssant son frère est encore dans les ténèbres. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière et il n’y a en lui aucune occasion de chute.”(1 Jn 2,9-10) Donc ceux qui n’aiment pas leurs frères ne savent rien, n’y connaissent rien dans les choses de Dieu. “Si quelqu’un dit ‘J’aime Dieu’ et qu’il déteste son frère, c’est un menteur: Celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, ne saurait aimer le Dieu qu’il ne voit pas.” (1 Jn 4,20)

This function has been disabled for Vladimir Ghika.