Michel PRAT, Oblat bénédictin

Monseigneur Ghika, dans son livre “Pensées pour la suite des jours”- page 96- a écrit: “Dieu, la seule chose qu’on ne puisse nous ravir.”

Pour être en présence de son Seigneur, le psalmiste a des commandements à observer. (cf. Ps 119(118), 4.33.40.58a.80.115.132a.164) En prison, des chrétiens, tels certains ecclésiastiques au Vietnam pendant la deuxième moitié du XXème siècle, ont converti leurs geôliers; pour éviter ces conversions, ces derniers étaient remplacés régulièrement par les autorités pénitentiaires: en vain. Saint Jean de la Croix au XVIème siècle a écrit parmi ses plus belles œuvres, à savoir “le cantique spirituel” et “la nuit obscure”, en prison, œuvres encore lues souvent actuellement. L’abbaye du Mont Cassin a été pillée ou détruite à plusieurs reprises depuis le VIème siècle mais la règle de Saint Benoît est toujours là et une forte proportion de moines chrétiens, chercheurs de Dieu, l’ont adoptée sur tous les continents et l’adoptent encore aujourd’hui.

Il y a 2000 ans, un homme nommé Jésus le Christ a été humilié, bafoué, flagellé, insulté, raillé, torturé puis crucifié. Vingt siècles plus tard, le christianisme compte 2 à 3 milliards de disciples dans le monde. Elle est bien vraie cette parole de Gamaliel (Ac 5,34-39): “A présent, je vous le dis, ne vous occupez pas de ces gens-là – les Apôtres -, laissez-les. Car si leur propos ou leur œuvre vient des hommes, elle se détruira elle-même; mais si vraiment elle vient de Dieu, vous n’arriverez pas à les détruire. Ne risquez pas de vous trouver en guerre contre Dieu.”

On ne peut pas nous ravir Dieu puisqu’au commencement, Dieu a pris l’initiative de toute chose par la création (Gn1), c’est Dieu qui est allé vers l’homme en le créant à son image (cf. Gn1,27) et le laisse libre de s’adjoindre à Lui par la foi (Ac 5,14a). “C’est YHWH qui marche devant toi, c’est lui qui sera avec toi; il ne te délaissera pas et ne t’abandonnera pas. Ne crains pas, ne sois pas effrayé.” (Dt 31,8) “Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin de l’âge.” (Mt 28,16b)

A SUIVRE….

This function has been disabled for Vladimir Ghika.