Edmond et Julia Joly

Avant d’étudier sa correspondance, tout ce que je savais d’Edmond Joly (1861-1932) c’est qu’il était l’auteur de la Chambre des Saints à Rome, dont Vladimir Ghika a écrit la préface. Écrivain belge, Edmond Joly s’installe à Paris dans l’après-guerre pour y vivre de sa...

Octave Houdaille (1858-1939), le profanateur

« J’ai profané des hosties ; j’ai souillé des hosties. (…) Quelle vision il peut être ce beau Lucifer, cet archange de gloire qui m’est apparu tout rayonnant de lumière ! (…) Mais pourquoi vous dis-je tout cela ? à vous, une inconnue, alors que je ne...

Le Père Jean-Édouard Lamy (1853-1931)

Au Père lazariste Georges Schorung qui lui racontait un jour que le Père Lamy avait fait dans sa jeunesse une chute qui avait failli lui coûter la vie, Vladimir Ghika répliqua : « Si j’avais su que le Père Lamy était tombé sur la tête, je ne me serais pas engagé »....

Christiane von Hofmannsthal-Zimmer (1902-1987)

Dans sa première lettre à Vladimir Ghika, du 11 février 1924, Christiane von Hofmannsthal, qui a alors 22 ans et se trouve avec son oncle Hans à Paris, émet le désir de faire la connaissance du prêtre roumain. Probablement Hans a-t-il connu Vladimir Ghika avant...

Ernest Gengenbach (1903-1979), le sulfureux

Début mars 1935, le commissaire Albert Priolet[1] fait une descente de police dans les milieux satanistes parisiens. Parmi les personnes arrêtées figure un séminariste défroqué, qui proposait, pour de l’argent, d’organiser des messes noires. Aussitôt relâché, le jeune...