Marthe Bibesco, Vladimir Ghika et l’aviateur

La romancière Marthe Bibesco et Vladimir Ghika étaient cousins, d’ailleurs, dans ses lettres, elle hésite dans la manière de s’adresser à lui : « cher cousin », « Monseigneur et ami », « cher ami », « cher Vladimir »… ce n’est pas évident d’avoir un cousin prince et...